Le principe de base est : "assembler les contraires", c'est-à-dire Sec et Humide, vert et brun, azote et carbone, fin et grossier. En général, les matières vertes, molles et mouillées sont riches en azote alors que les matières brunes, dures et sèches sont riches en carbone.

 

Matières brunes

Dans la cuisine

·          Restes de repas (sauf viande et poisson)

·          Coquilles d'œuf écrasées

Dans le jardin

·          Fanes de pomme de terre et de tomate

·          Feuilles mortes

·          Sciure de bois non traité

·          Paille et foin

·          Tailles de haies réduites en morceaux

Dans la maison

·          Papier journal, essuie tout, serviettes

·          Carton, rouleaux d’essuie tout, de papier toilette

·          Sciure et copeaux de bois non traité

·          Cendres de bois

Matières vertes

Dans la cuisine

·      Fruits et légumes crus ou cuits

·      Restes de repas d'origine végétale : riz, pâtes...

·      Marc de café

·      Sachets de thé, tisane

Dans le jardin

·      Tonte de gazon

·      Feuilles

·      Mauvaises herbes non montées en graine

Dans la maison

·      Bouquets de fleurs et plantes d’appartement

·      Cheveux, poils, plumes

boite-a-oeuf
epluchures
filtre-a-cafe
feuilles
oeuf



SONT INTERDITS

Les imprimés de couleurs car ils contiennent des substances nocives pour le compost, les lingettes, le verre, les métaux, les produits chimiques, les pelures d'agrumes (oranges, cémentines, citrons et pamplemousses), les restes de viandes, de poisson car leur biodégradation dégage une odeur forte et désagréable, le gravier, le bois de menuiserie et le gros bois, le sable, les végétaux à décomposition difficile (feuilles de thuya, résineux, laurier), les plantes malades, les mauvaises herbes montées en graine, les excréments d'animaux familiers (fientes de volailles, litières pour chat) et les couches-culottes car ils peuvent être porteurs de germes pathogènes.
Les déchets utilisés pour fabriquer du compost ne doivent en aucun cas être des déchets médicaux tels que pansements, cotons souillés ou toute autre matériau contaminé par une plaie, blessure ou maladie... mais provenir de sources végétales telles que épluchures de légumes, herbe coupée...



Plus de détails : cliquez ici